PP : droite respectable ou bandits agressifs ?

On savait que dans de nombreux domaines, le Parti Populaire de Mischael Moodrikamen avait deux visages.

D’un côté, le PP joue le patriotisme belge mais dans la charte de son journal, le Peuple, on cite dans les points essentiels, la défense d’un état étranger.

D’un côté, le PP se dit opposé à la gauche mais son président a collaboré professionnellement avec au moins une personnalité d’extrême-gauche.

Le PP recherche l’électorat inquiété par la montée de l’islamisme mais multiplie les professions de foi immigrationnistes et en faveur de l’Islam.

Depuis hier, on sait aussi que le PP se dit un parti démocrate et respectable alors qu’il compte des membres violents qui utilisent la menace comme argument politique.

En effet, suite à un échange musclé sur facebook (dont on sait qu’ils arrivent régulièrement et à tout le monde), les limites de l’acceptable ont été franchies lorsque un militant liégeois du PP  a contacté en message privé un militant de NATION et l’a menacé ouvertement de mort.

Quelques exemples (avec orthographe d’origine) de la prose du militant PP en question Sébastien Madej  (qui a bien évidemment été gardé en copie) :

  • Tu veux ramasser sur ta sale tronche ? Continues de m’attaquer et je viens te faire la peau personnellement ! Haccourt c’est pas loin de chez moi sale NAZIS !
  • Falais pas me chercher ordure ! je vais t’éclater la cervelle au 9 mm ! j’espère que tu crois en dieu car tu vas le rejoindre ! Sales NAZIS ! NATIOn de MERDE !
  • Je me ferais un plaisir de te plomber ta sale tronche de NAZIS! J’ai un port d’armes Et je suis ex flic pour ta gouverne, tu vas morfler mon gars !

Et on vous fait grâce des insultes à caractère sexuel et visant la famille de notre militant !

Voilà le vrai visage des « militants respectables et démocrates » du PP !

On n’en appellera même pas au président du PP pour qu’il reprenne ses troupes en main car manifestement, il n’a aucun contrôle sur ce qu’elles font comme l’ont prouvé les récents et multiples couacs de communication du parti, en particulier sur la question de l’islamisme. Ce qui donne une petite idée du foutoir que cela risque de devenir si le PP avait des élus lors des prochaines élections.

Le Mouvement NATION condamne bien évidemment ces menaces de mort, marque sa solidarité avec le militant qui en a été victime et le soutiendra dans la plainte qu’il compte déposer.

Scoop sur l’enseignement secondaire !

Encore un énième décret qui risque de pénaliser les plus fragiles !cole

En effet , suite à une réunion initiée par « La Fédération Wallonie-Bruxelles » au sujet de l’enseignement secondaire voici les bases d’un projet pilote qui va être lancé :

  1. Suppression des cotes sur 20 au profit d’une barre de progression ou de compétence : NATION estime que ce système engendrera une démotivation de l’élève car cette fameuse barre de progression est quelque chose d’abstrait par rapport à la cotation « traditionnelle ».
  2. Répartition par degrés :  1er degré = 1ière et 2 ième secondaire – 2 ième degré=3 ième et 4 ième secondaire – 3 ième degré=5 ième et 6 ième secondaire. NATION estime qu’il y a un risque de décrochage scolaire car le système occultera les faiblesses de l’élève vu que certains examens de fin de période n’auront plus lieu ! Le niveau risque de diminuer une nouvelle fois. Nivellement par le bas , quand tu nous tiens !
  3. Résultat de l’élève consultable par les parents sur internet, gratuit pendant les deux années du projet pilote et ensuite les parents devront payer 8 à 9 Euro par élève pour consulter les bulletins en ligne ! NATION estime  que l’enseignement DOIT rester gratuit ! De plus tout le monde ne possède pas d’ordinateur ,d’une ligne internet , de moyens suffisants (8 ou 9 Euro par enfant !). Encore une méthode qui exclura  les plus pauvres d’entre nous !

Ces renseignements nous ont étés fournis par un Professeur d’une école secondaire outré par la condescendance de ces soit disant «experts» du gouvernement venus présenter ce projet. Le corps professoral a d’ailleurs exprimé son désappointement face à ces mesures qui ne feront qu’abaisser à nouveau le niveau de nos jeunes concitoyens. Mais encore une fois, comme par le passé avec le numerus clausus , ces experts gouvernementaux de l’enseignement jouent aux apprentis sorciers.

Alors  que les enfants sont l’avenir de notre pays, certains de nos « grands » dirigeants instigateurs » de tels projets sont plus intéressés de leur place que de l’avenir de nos enfants !

NATION soutient les professeurs pour un enseignement de qualité !

Dominique (NATION-Tournai)

Notre secrétaire politique interviewé par le journal de TV Libertés !

Cette nouvelle et dynamique télévision alternative, qui n’a pourtant pas notre sensibilité, n’en a pas moins l’honnêteté intellectuelles de nous donner la parole !

A voir plus précisément entre 11’10 » et 16’30 »

Cette télévision produit un web-journal quotidien, qui entreprend une véritable ré-information par rapport à la « dictature de la bien-pensance ».

 

L’affaire Bellens touche une proche de Di Rupo !

sans-titreL’agence d’information Belga a récemment annoncé que le Parquet de Mons allait demander  le renvoi devant le tribunal correction de l’ancien directeur de la société de téléphonie Belgacom, Didier Bellens.

Il est en effet soupçonné d’avoir vendu un immeuble en dessous du prix du marché à une ancienne administratrice du PS en échange de son soutien pour le faire nommer à la tête de Belgacom.

Il faut savoir que la personne en question, Edmée De Groeve, également poursuivie est considérée comme une très proche, voire même la confidente, du premier ministre socialiste actuel Elio Di Rupo.

Cet élément n’a bien évidemment pas été abordé par la dépêche de presse. Pas plus le fait que Mme De Groeve a été condamnée en juin 2013 à 15 mois de prison pour abus de bien sociaux, faux, détournements et escroquerie…

Il serait intéressant de savoir si le PS a engagé contre elle, une procédure disciplinaire (comme c’est prévu dans ce genre de condamnation) ou si ses liens étroits avec le premier ministre l’ont empêché !

Le FMI sévère avec la gestion de Di Rupo !

ob_71da63_vaseline-du-ps-belgeAu moment où le premier ministre socialiste Di Rupo, à l’approche des élections,  essaie de faire croire que son gouvernement s’en est bien tiré dans cette dernière législature ; un rapport du Fonds Monétaire International arrive plutôt mal !

Selon ce rapport, assez sévère, la Belgique a perdu beaucoup de compétitivité depuis 2005. Si le FMI propose, bien entendu, des solutions très « néolibérales », notons néanmoins qu’il appelle à « rendre les dépenses sociales plus efficaces ». Ce qui implique que le « top » des financiers internationaux se sont rendu compte de la manière absurde dont  était géré l’argent prélevé par l’état sur les travailleurs et les entrepreneurs de ce pays !

Le FMI insiste bien entendu aussi  sur la baisse des charges sur le travail. Ce qui est aujourd’hui  une évidence pour tous, sauf pour le gouvernement socialiste qui essaie de maintenir « l’état providence » à tout prix et ainsi ne pas perdre une certaine clientèle électorale.

Il est vrai que l’annonce de la probable suppression des allocations de chômage pour près de 50.000 personnes a déjà fortement déstabilisé l’électorat socialiste dont une partie se tourne dorénavant vers l’extrême-gauche !

 

Madrid, 10 ans déjà : nous n’oublions pas ! Nous ne pardonnons pas !

Madrid, le 11 mars 2004, un attentat terroriste commis par des islamistes, faisait 192 morts et 1400 blessés.

Si cette tragédie semble tomber dans les oubliettes de l’histoire pour cause de politiquement correct : à NATION nous n’oublions pas !

Et comme chaque année, nous rendons hommage aux victimes. Cette année, pour cause de campagne électorale et de manque de temps, nous ne le ferons que par voie de communiqué de presse mais…

NATION N’OUBLIERA PAS! NATION NE PARDONNERA PAS !!!