Cette belle justice belge : encore deux beaux exemples !

La lecture de la Dernière heure est, à ce titre, particulièrement instructive.

On y parle ainsi du cas de Mohamet F. (27 ans) qui a été acquitté en 2009 d’une présomption de vol accompagné de violence.Vol ayant eu comme témoin de la scène , un agent de police qui l’a coursé et arrêté .

Au tribunal, le juge a estimé que le seul élément du
témoignage du policier était insuffisant (?) tenant compte du fait que rien n’avait été trouvé sur le suspect ! (La parole d’un policier ne compte donc plus !!!)

Le comble de cette histoire, c’est que Mohamet F. était connu de la justice pour des faits similaires et était en plus, en état de récidive en regard d’une ancienne condamnation ! Il vient seulement dernièrement d’être arrêté et condamné à 17 mois de détention « effective », pour une double tentative de vol à la tire ….

Autre exemple d’Absurdistan judiciaire : entre juillet 2008 et mai 2009, Seydi G. (40 ans) et Kerim K. (41 ans) ont accumulé
une série de vols et de petits « casses » avec effraction. Plusieurs fois cravatés, ils se sont retrouvés libres le jour même de leur arrestation !

Leur dernier coup connu a été commis en mai 2009, ou ils ont joué les pickpockets dans le centre de Bruxelles. Apréhendés , ils furent une nouvelle fois relâchés après 24 h de garde à vue !

Finalement, en 2010, un juge a quand même décidé de les condamner à 15 mois pour Seydi et 2 ans pour Kerim. Peine d’ emprisonnement qu’ils ne feront peut-être pas !

Les truands « petits » et « grands », ont encore de beaux jours devant eux dans notre pays , et tant qu’il n’y aura pas une réforme totale du système judiciaire et politique surtout, ce n’est pas prêt de changer .

Il n’y a pas de tolérance zéro ! Mais pour la justice, il y a bien un GROS ZÉRO POINTÉ !

NATION , LA SEULE ALTERNATIVE , L’UNIQUE OPPOSITION !

Jean-Pierre Demol

1 comment to Cette belle justice belge : encore deux beaux exemples !

  • Edouard

    Eh oui, ce pays est le champions des paradoxes et autres bizarreries. Il n’ y a pas que les « acteurs » judiciaires, qui déraillent à fond la caisse. L’actualité de la semaine, nous informait de la « disparition » inquiétante, du jeune Idriss Mohamed, qui séjournait chez nous, pour FUIR nous assurait-on, la guerre ou les troubles, qui secouent son pays d’origine (dont j’ai oublié le nom)

    Mince ! Voilà que ce garçon de « douze » ans (bien qu’il fasse beaucoup plus, mais soit…) disparaît sans crier gare. Aussitôt, les bonnes âmes bien-pensantes de Child Focus et sans doute, les trop nombreuses… assoces gauchmanarès qui gangrènent ce pays, se dévouent pour coller BENEVOLEMENT, des affiches à l’effigie du « disparu », dans tous les coins. L’émotion est à son comble. Reviendra ? Reviendra pas ?

    Et puis… Et puis, au terme de plusieurs jours d’un suspense insoutenable, les autorités judiciaires, nous rassurent enfin. Ouf, j’en pouvais plus… Figurez-vous, que ce jeune Africain, facétieux comme pas deux, décide de s’en retourner spontanément, dans son pays, dont il convient de rappeler, qu’il est en… guerre. Et ce, sans avertir qui que ce soit. Par quels moyens ? Avec quel fonds ? Mystère et boule de gomme. Je connais des travailleurs, qui n’ont pas les moyens de s’offrir ce genre de caprices…

    Ce petit fait-divers, devrait rimer à revers, pour les assoces dont le but est de souiller notre ethnie, en encourageant, en incitant, en tentant de justifier cette immigration tous azimuts. Si après, en plus, ils repartent d’eux-mêmes…

    Un jour peut-être, nous apprendrons, quelles magouilles, ont présidé, à l’avènement de ce non-évènement.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>