Candidat à défendre votre peuple ?

Au moment où nous écrivons ces lignes, il y aura moins de 100 jours qui nous sépareront des élections ! Et si très bientôt, nous présenterons nos listes et nos candidats, nous pouvons déjà dire que nous serons en état de présenter bien plus de listes électorales que nous ne l’avions jamais fait dans l’histoire du Mouvement !

Mais qui dit, nombreuses listes électorales, dit besoin de candidat(e)s. D’abord car il y a un minimum requis. Ensuite car au plus votre liste est fournie, au plus elle est crédible. Enfin, car au plus il y a des candidat(e)s, au plus leurs proches sont tentés de se déplacer pour voter pour eux !

Nous avons donc un besoin de candidats aussi vital que le besoin de signatures de parrainage !

Tout le monde le sent : NATION a le vent en poupe ! Ces élections seront sans doute décisives ! Nous avons donc besoin de vous ! Etre candidat, même pour simplement remplir les listes, est un acte militant tout aussi important que de coller ou manifester !

Regardez dans quel état est ce pays ! Regardez les vagues d’illégaux qui s’introduisent de force sur le territoire espagnol avant de remonter par ici ! Regardez les difficultés que vous avez pour finir le mois.

Il faut faire quelque chose !

Les cadres et les militants de NATION se dévouent corps et âme depuis maintenant 14 ans ! A la croisée des chemins, vous pouvez les aider concrètement : présentez-vous sur nos listes !

Si vous acceptez de le faire, merci d’envoyer un mail à info@nation.be avant le 1er avril avec comme titre : CANDIDATURE. Dans le mail, merci de stipuler vos coordonnées exactes et si vous aimeriez être candidats aux élections fédérales ou régionales.

NATION : le parti des petits Belges qui ne baissent pas les yeux !

NATION : le parti des petits Belges qui ne baissent pas les yeux !

Soutenez-nous !

A NATION, nous avons une dynamique que l’on ne retrouve dans aucun autre « groupe » de notre tendance politique en Belgique francophone. A NATION, nous sommes une organisation structurée avec une direction, des cadres et responsables divers, une « machine » qui tourne et fonctionne ….A NATION, nous avons aussi la chance d’avoir un groupe formidable de militant(e)s sur qui nous savons pouvoir compter . MAIS …

NATION n’est pas riche, NATION ne reçoit pas de subsides et tout coûte cher : affiches, tracts, publications, déplacements, frais de communication (téléphone, net), loyer, énergie et entretien de nos deux locaux.

Nous arrivons à faire « tourner » tout cela grâce, et seulement grâce, aux cotisations de nos membres et aux dons de certains autres qui ne seront jamais assez remerciés.

Mais ici, la campagne électorale va engendrer des frais supplémentaires importants. Et il nous manque de quoi boucler un budget «électoral» qui pourrait nous permettre d’un peu rivaliser avec les machines électorales des grands partis.

Alors, le Bureau National de NATION vous demande votre aide. Faites-nous un don et faites en sorte que pour le 31 mars, nous puissions atteindre le montant nécessaire !

AIDEZ-NOUS, AIDEZ-VOUS !!

Compte : BE45 1430 7431 0589

La direction,
Hervé, Pascal, Jean-Pierre

affiche électorale

Souper de camaraderie à la Maison du Solidarisme !

C’est dans l’ambiance familiale habituelle que s’est déroulée cette réunion festive devant un repas de pâtes à la « carbonara », à la Maison du Solidarisme, notre local bruxellois !

Après avoir mangé, nos militants ont pu participer à une tombola, où tous les numéros étaient gagnants ! Ensuite? notre ami Pascal à lancé un karaoké, entrecoupé  de chansons interprétées par Jean-Pierre Demol, venu avec sa guitare.

Une soirée qui, comme à chaque fois, est une réussite et une confirmation de la désormais légendaire camaraderie au sein du Mouvement NATION.

1966363_553950084717696_474717035_o

1654610_553949254717779_1783081495_o

La tombola

Photo-0960 Photo-0968

Idée de lecture !

__Poupée gonflée__lightLire de bons ouvrages, c’est aussi une manière de résister au système politico-médiatique qui essaie de nous abrutir.

Dans ce cadre, nous vous conseillons de lire le roman écrit par notre ami Patrck Gofman et intitulé « Une poupée gonflée ».

Ce roman noir raconte, sous le règne de Giscard, l »histoire d’une jeune fille de bonne famille, d’une beauté effrayante, qui dégringole du trotskisme au gangstérisme pur et simple, en frôlant la pornographie.

Cette dégringolade traverse Paris, l’Afrique, Caen, la Californie, Hawaï, et l’Amérique latine, pour finir. Mal finir.

P. Gofman, e-book “Une poupée gonflée”, 2,26 €, exclusivement @amazon (.fr, .com, .ca, .uk, etc.).

 

Les génocides dont on ne parle jamais…

Ce qui s’est passé durant la seconde guerre mondiale fut bien évidemment une terrible tragédie et les millions de victimes méritent bien qu’on leur applique un devoir de mémoire ! Mais doit-il être unique ?

Les millions de morts d’autres génocides un peu partout dans le monde doivent-ils être oubliés ?

Le Mouvement NATION, lui, se souvient !

  • Entre 1600 (arrivée des premiers colons) et 1890 (fin des guerres indiennes aux USA), ce ne sont pas moins de 11,2 millions d’Amérindiens du Nord qui furent massacrés par ceux que l’on appellent aujourd’hui les « Américains » .
  • De 1915 à 1916, génocide arménien par les Turcs, environ 1,5 millions de morts
  • 1915, génocide assyrien par les Turcs : environ 275.000 morts
  • 1916 – 1924, génocide des Grecs pontiques par les Turcs : environ 500.000 morts
  • De 1927 à nos jours, victimes du communisme en Chine : plus de 65 millions de morts
  • 1917 – 1990, victimes du communisme en Russie : entre 60 et 80 millions de morts
  • 1975 – 1979, Cambodge, crimes du régime Khmer Rouge : 2,2 millions de morts
  • 1994 : Génocide au Rwanda, près d’1 million de morts
  • Et pour les bombes atomiques que les Américains ont lancé sur Hiroshima et Nagasaki dans les années 40, en quelques minutes, 246.000 morts immédiats plus ceux,
    nombreux, décédés plus tard à cause des radiations !

Ni les Turcs, ni les Américains, ni les communistes, ni personne d’autres n’ont fait d’excuses. Et tout le monde s’en fiche…Au contraire, les génocidaires d’hier jouent les donneurs de leçon …

_yartiGenoAra38e-e092d

Interview de René Vande Maele, candidat sur les listes de NATION !

René Vande MaeleRené Vande Maele, ancien conseiller communal FDF, explique pourquoi il a rejoint NATION et quelles propositions, il y défendra en tant que candidat sur la liste pour la région de Bruxelles-capitale !